Action philanthropique

Au titre de son engagement à soutenir des projets d’intérêt général, le Fonds Archimbaud pour l’Homme et la Forêt intervient prioritairement dans les domaines de l’agroforesterie, la création bois, la recherche en lien avec le biomimétisme ou l’adaptation au changement climatique.

agroforesterie-photo

Agroforesterie

S’inspirant du modèle agronomique de la forêt, l’agroforesterie consiste à associer l’arbre aux cultures agricoles ou aux pâtures d’élevage. Cette pratique ancestrale tombée en désuétude du fait d’une agriculture de plus en plus intensive, retrouve tout son sens à l’heure du réchauffement climatique et de la restauration de la biodiversité.

Qu’il soit intégré en haies aux pourtours des parcelles, intercalé avec les cultures ou planté à l'échelle d'un bassin versant, l’arbre hors-forêt associé aux cultures ou à l'élevage offre des avantages environnementaux autant qu’économiques. Enrayant l'érosion des sols, ces arbres champêtres atténuent les effets du changement climatique par leur capacité à stocker du carbone et à réguler le cycle et la qualité de l’eau. Augmentant le confort des animaux d’élevage et des agriculteurs en période de chaleur, ils restaurent la biodiversité et les paysages. Ces bocages renaissants contribuent également au plaisir visuel de campagnes redessinées.

Au-delà de ses bienfaits agronomiques et environnementaux, l'agroforesterie présente un intérêt économique pour les paysans : l’arbre hors-forêt fournit une biomasse que l’agriculteur peut valoriser et ce bois-énergie constitue un revenu agricole complémentaire.

Nouveau levier pour une agriculture engagée dans la transition, l’agroforesterie a besoin d’être davantage connue et soutenue : c’est le sens des projets aidés par le Fonds Archimbaud.

 

Au-delà de ses bienfaits agronomiques et environnementaux, l'agroforesterie présente un intérêt économique pour les paysans : l’arbre hors-forêt fournit une biomasse que l’agriculteur peut valoriser et ce bois-énergie constitue un revenu agricole complémentaire.

Nouveau levier pour une agriculture engagée dans la transition, l’agroforesterie a besoin d’être davantage connue et soutenue : c’est le sens des projets aidés par le Fonds Archimbaud.

agroforesterie
Beautiful,Green,Leaves,With,The,Shape,Of,Molecules,In,The

Recherche

Le fonds remet des bourses de recherche à des universitaire sur des projets en lien avec son objet social (biomimétisme, adaptation au changement climatique, chimie verte…)

Forêts et arbres s’avèrent être une source d’inspiration riche pour les chercheurs : le Fonds Archimbaud entend soutenir les projets de recherche s’inspirant de l’arbre et des écosystèmes forestiers.

La chimie verte a pour fondement la réduction voire l’élimination de substances néfastes pour l’environnement à travers de nouveaux procédés chimiques s’inspirant davantage des écosystèmes naturels que de l’exploitation intensive des hydrocarbures. Le Fonds Archimbaud s’intéresse aux projets de recherche visant à développer de nouvelles applications dans l’utilisation des ressources forestières.

Création bois

Le fonds souhaite encourager l’utilisation, la réutilisation et la valorisation du bois à des fins de création artistique ou sociale.

palette-creation

Palette et création

Grâce à son format standardisé et à sa simplicité de démontage, la palette est un éco-matériaux privilégié des amoureux de la récup’ et du détournement. Le gisement annuel de palettes à valoriser étant très important, ce n’est pas la ressources qui manque ! Le Fonds Archimbaud peut soutenir des projets liés à la valorisation créative, ingénieuse ou artistique des palettes.

Archibois

Concours Archi'bois

Au titre des actions d’intérêt général opérées directement par le Fonds Archimbaud, Archi’bois est le premier concours d’idées destiné aux étudiants francophones en écoles d’architecture, d’ingénieur et de paysagiste. S’appuyant sur un partenariat expert avec l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine, Archi’bois entend conférer au matériau bois une place privilégiée dans la création architecturale contemporaine.

Depuis la première édition en 2019, les étudiants peuvent ainsi développer leur sensibilité et élargir leurs compétences en matière de construction et de ressource bois. Les trois projets lauréats reçoivent chacun un prix, pour une dotation globale de 12.000 €.

Contacter le fonds archimbaud